filigrane logo
▪  Accueil

• La compagnie

Frissons Volants est le fruit créatif et humaniste de deux metteurs en scène qui s’enivrent depuis 15 ans de la sève nourricière de tous les artistes qui les ont approchés… De ce chaudron tropical, s’élève aujourd’hui, une compagnie de grande maturité en perpétuelle turbulence émotionnelle…

... Au-dessous de l’équateur, Frissons Volants est une délicate émotion qui entraîne le jeune public vers des univers insolites et excitants, toujours soucieuse de l’orteil dressé, du poil défrisé et des oreilles qui papillonnent….

… Au-dessus de l’équateur, Frissons Volants s’immerge dans la création contemporaine, cisèle les contours de la créature fascinante que chacun d’entre nous abrite….l’interroge, la dissèque, l’apprivoise, et vaporise en tous lieux, ses gouttelettes eupeptiques …

Dès 1996 s’exporte le premier nectar : une mise en scène féerique de Jean-Sébastien Oudin de Mademoiselle Julie, d’August Strindberg est accueillie au mois d’août et septembre de la même année par un enthousiasme saisissant au festival Strindberg de Stockholm. En 1998, une tournée nationale est programmée avec notamment l’accueil de la compagnie par la scène nationale d’Evreux, qui va coproduire la nouvelle création de Jean-Sébastien Oudin et Jean Luc Vauquet, L’œillet aux pétales de braise

Suivent ensuite, entre autres multiples douceurs, Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute, mise en scène de Jean-Sébastien Oudin et Cyril Ripoll. Ce spectacle, chorégraphié par Kathleen Reynolds, est créé à Paris en 1999 et repris en 2000 à l’Athanor, Scène nationale d’Albi. Puis, vient Zoo de nuit de Michel Azama, présenté au théâtre Berthelot de Montreuil-sous-Bois en 2003. Également, Drôle d’immeuble de Jacques Prévert, en partenariat avec Amalgammes, est un drame musical orchestré par Christophe Mangou et 25 musiciens de l’ensemble Amalgammes, suivi d’Intérieur de l’extérieur, souffle d’une pensée du bonheur à travers les rêveries de Jean-Jacques Rousseau. Ils sont mis en scène par Jean-Sébastien Oudin, et  joués en 2007 à Montreuil et 2009, 2012 à Chantilly et Ermenonville.

En coproduction avec le pôle culturel d'Alfortville, la compagnie crée Le Conte d'hiver de William Shakespeare en 2015. Ses prochaines créations, une trilogie jeune public, revisitent la mythologie grecque sous forme de contes « mythomusicaux ». Le premier volet sera Le Minogaure.

 

 Nos créations tournées :

 

• Histoire de Concierge, de Jean-Sébastien Oudin et Jean Luc Vauquet 
  drame de cœur musical en trois actes, musique David Neerman et Thomas Rannoux, scénographie Sylvie Sanchez et Yann Le Marchand, 1994

• Mademoiselle Julie,d’August Strindberg
   musique David Neerman, scénographie Sylvie Sanchez et Yann Le Marchand, 1995

• Pour un oui ou pour un non, de Nathalie Sarraute
   musique David Neerman, chorégraphie Kathleen Reynolds, scénographie Sylvie Sanchez et Yann Le Marchand, 1998

• La Princesse aux petites jambes poilues
   de Jean-Sébastien Oudin et Jean Luc Vauquet, création jeune public librement inspirée de Mademoiselle Julie de Strindberg, musique David Neerman, scénographie Sylvie Sanchez et Yann Le Marchand, 1998

• L’œillet aux pétales de braise, de Jean-Sébastien Oudin et Jean Luc Vauquet
   musique David Neerman, scénographie Sylvie Sanchez et Yann Le Marchand, 2000.

• Zoo de nuit, de Michel Azama
   musique David Neerman, scénographie, Axel Benoit, 2002

• Du soleil plein les oreilles, de Jean-Sébastien Oudin et Cyril Ripoll
   création jeune public, musique David Neerman, scénographie, Hélène Terrasse, 2005

• C’est quoi ce monde où on vit ?, de Jean-Sébastien Oudin et Jean Luc Vauquet
   création jeune public, musique David Neerman, scénographie, Hélène Terrasse, 2007

• Drôle d’Immeuble, de Jacques Prévert
   drame musical en façade, musique Christophe Mangou, John Cuny, Frédéric Maurin et Eric Dambrin, avec l’ensemble Amalgammes, 2009

• Intérieur de l’extérieur,  de Jean-Sébastien Oudin
   création autour du bonheur vu par Voltaire, Sade, Rousseau, chorégraphie Tom Yang, scénographie Hélène Terrasse, avec l’ensemble Amalgammes, 2012

• Le Minotaure, de Friedrich Dürrenmatt
   Conte chorégraphique et musical, musique Mauro Coceano, scénographie Cyril Ripoll 2012

• Occident express, de Matei Vi?niec
   Comédie dramatique en 12 tableaux, scénographie J.-S. Oudin, 2014

• Le conte d’hiver, de W. Shakespeare
   Tragi-comédie, scénographie Hélène Terrasse, 2015

 

Nos créations in situ :

 

• Mithridate, de Jean-Sébastien Oudin
   poésies musicales théâtralisées sur une musique de Judith Pigot-Le Mauve, scénographie Hervé Fagnier, 1989

• Fragments d’identités un jour de désarroi, de Jean-Sébastien Oudin
  scénographie Sylvie Sanchez et Yann Le Marchand, 1996

• Shadow, d’Edgar Allan Poe
   musique David Neerman, scénographie Sylvie Sanchez et Yann Le Marchand, 1996

• Les ombres d’Ophélie, de Jean-Sébastien Oudin
   musique David Neerman, scénographie Sylvie Sanchez et Yann Le Marchand, 1997

• La plume dans la marmite, de Jean-Sébastien Oudin
   scénographie Sylvie Sanchez et Yann Le Marchand, 1999

• Blanche-Neige et les sept névroses, de Jean-Sébastien Oudin
   scénographie Sylvie Sanchez et Yann Le Marchand, 1999

• Face à bouche en main de Jean-Sébastien Oudin
   musique David Neerman, scénographie Sylvie Sanchez et Yann Le Marchand, 2002

• La malédiction du parasol, d’Anne-Cécile Brandenburger
   scénographie et chorégraphie, Hélène Hoffmann, 2003

• Dramuscules, de Thomas Bernhard
   musique David Neerman, scénographie Sylvie Sanchez et Yann Le Marchand, 2004